Biographie

 

1920 Maurice MIOT – dit MELITO, est né le 2 octobre 1920 à Romilly-sur-Seine dans l’Aube. Son père Etienne Miot était serrurier d’art.

1934 Il suit des cours de mathématiques supérieures et de dessin durant trois ans à Reims dans une école de dessinateur industriel jusqu’en 1937.

1943 Première Exposition de Melito « XXXIIème exposition des Beaux-Arts de l’Ecole de la Loire », à Blois, en décembre.

1944 Exposition de mai à juin à Blois sous l’égide des « Intellectuels Réunis ». Exposition en mai à Blois « Galeries Modernes ».

1945 Melito s’installe à Neuilly jusqu’en 1950. Exposition au « Surindépendants » en novembre à Paris. Il présente quatre huiles : Echec au Roy, Les Arts, La Gare, Petit Village. En 1946, il présente : Maternité, Création, Paysage… En 1947 : Danseur, Rêveuse, Coupe et Fruits. En 1948 : Blonde et Brune, Marine, Figure et Cheval, Chat.

1946 Exposition de l’Union des Arts Plastiques en mai au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, il accroche « La Créole ». Cinq participations à ce salon jusqu’en 1950 ainsi qu’en 1962. En 1947, il présente : Tango, Mère et Enfant, Pierrot au Masque. En 1948 : Vierge à l’Enfant. En 1949 : Nu debout, Nu sur fond blanc. En 1950 : Manège, Cendriers sur fond égyptiens, Ours au cactus, Enfants de coeur, Jeu d’échecs. Parallèlement à sa production artistique, Melito exécute des dessins pour une société d’étude de dessin industriel. Exposition au « Surindépendants » à Paris.

1947 Exposition – « Prix des Vikings » à la Galerie de Paris en mai. Il présente : Méditations.

1948 Exposition des « moins de trente ans » en novembre à Paris. Il accroche : La Femme au Pernod, Le Guitariste, Tête de Femme au sein vert, Figure et Forme, Triptyque de la Vie, Symphonie d’un Monde.

1949 Exposition itinérante de la jeune peinture française en Allemagne et en Pologne janvier – février – il présente : Toilette féminine, Chemise et lampe, Christ. Exposition du C.L.A.N. au Palais des Glaces à Paris ainsi qu’à Nice en novembre ; il accroche : Pastorale, Nu à la Marine. Exposition du Concours du « PRIX NATIONAL » en décembre, Il présente : Christ en Croix, Nu Couché.

1950 Exposition du XIème Salon du C.L.A.N. à Tunis. Il présente : Noir au Banjo. Exposition : Concours Prix Fénéon. Il envoie : Pastorale, Nature morte. En octobre, l’atelier du peintre situé à Neuilly est inondé et une partie des oeuvres est détruites. Il déménage et habitera Pontault-Combault (en Seine et Marne). Il n’exposera plus à partir de cette date jusqu’en 1954.

1955 Exposition salon « Réalités Nouvelles » de juillet à août. Il envoie trois toiles : Abstraction n°6, n° 13, n° 14. Exposition : « Jeune peinture française en Allemagne », 1955-1956 – Offenbach, Lahr, Cassel, Munich. Exposition avec le groupe « Structure » à Bordeaux en décembre, ainsi qu’en 1957 et 1960. Melito est nommé membre du Groupe « Structure ».

1956 Exposition « Comparaisons » au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, en mars. Melito y participera durant quatre ans jusqu’en 1959. Exposition à la Galerie Bellechasse à Paris. Edition d’un livre de planches de graphisme intitulé « Structure et Abstraction ». Exposition de Pontault-Combault, en mars. Il envoie 10 toiles d’abstraction géométrique. Melito est nommé Membre du Groupe « Espace » en mai. Exposition du XVIIème Salon d’Asnières en octobre. Exposition avec le groupe « Structure » à Toulon en novembre. Il participera aux expositions avec le groupe en 1958, 1960 et 1963. Exposition « Salon de l’Art Libre » au Palais des Beaux Arts de la Ville de Paris en décembre. Il fera des envois durant six ans à ce salon jusqu’en 1961.

Il crée trois affiches au bénéfice de la Croix Rouge pour les victimes du drame hongrois, exposition organisée à la Galerie Bellechasse, Boulevard Saint-Germain, chez Jeanne Rajat. Edition de 10 planches de graphisme « Structure et Abstraction» éditées à 10 exemplaires.

1957 Exposition avec le Groupe « Contraste » à Lyon de janvier à février. Exposition à la Galerie Bellechasse avec Picasso à Paris en avril et décembre où il exposera en permanence jusqu’en 1968. Edition de 12 dessins, tirés à dix exemplaires. Exposition à Pontault-Combault en juillet. Il envoie six peintures. Exposition à Beyrouth, il envoie cinq peintures. Exposition avec le Groupe « Le Hallier » à Epinal, en septembre. Exposition XVIIIème Salon d’Asnières, en octobre. Exposition de la Première Biennale d’Art Abstrait à Bordeaux, Galerie des Beaux Arts.

1958 Exposition Galerie Marforen à Bruxelles, en avril. Sélectionné par le Jury Français, il participe avec cinq toiles, au « Prix Marzotto » à Rome, en juin. Exposition à Fécamp. Exposition VIème Salon des “Trois S” à Fontainebleau d’août à septembre. Salon d’Asnières en octobre. Edition de 10 dessins en 10 exemplaires. Exposition « Comparaisons » au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en mai. Exposition à Toulon.

1959 Exposition « groupe de Mai » à la Galerie Bellechase. Il réalise un tapis exposé au M.A.M. de la Ville de Paris. Edition de 10 dessins “Graphique” en 10 exemplaires.

1961 Exposition à la Galerie de l’Université à Paris où il présentera des peintures jusqu’en 1980.

1962 Exposition à la Galerie Cavalero à Cannes. Exposition à la Galerie Hoche Saint-Honoré à Paris. Il fonde, avec d’autres artistes, le groupe « Artistes Associés Peintres et Sculpteurs Procope » en décembre – Melito en sera le secrétaire. Il exposera au Café Le Procope jusqu’en 1965.

1963 Exposition à la Galerie « Ile Saint Louis » en avril. Exposition au Cercle Volnay. Exposition à Jaca en Espagne, en août où a lieu la première exposition d’art contemporain.

1964 Exposition des « Foyers Internationaux », Boulevard du Montparnasse à Paris. Recueil de 10 dessins noirs et blancs, tirés à 250 exemplaires.

1965 Expositions au Café le Procope.

1968 Expositions à la Galerie Bellechasse.

1970 Expositions à la Galerie de l’Université.

1973 Melito s’installe à Paris.

1977 Exposition au Salon des Artistes du XXème arrondissement à Paris. Exposition Galerie de l’Université à Paris.

1979 Exposition au Salon des Artistes du XXème arrondissement à Paris. Exposition à la Galerie de l’Université à Paris.

1980 Exposition à la Maison des Jeunes et de la Culture « Les Hauts de Belleville » en avril. Exposition au Salon des Artistes du XXème arrondissement à Paris.

1981 Exposition Mairie du XXème arrondissement à Paris. Exposition au Centre Artistique et Culturel des Halles, en juin et septembre, à Paris.

1982 Festival de Haute-Loire à Langeac et au Puy en Velay. Exposition au Centre International de Séjour de Paris.

1983 Exposition au Salon National d’Art Contemporain en Haute Loire.

1984 Exposition au Salon National de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques. Melito est inscrit dans le « Who’s Who ».

1985 Exposition au Salon des Artistes du XXème arrondissement à Paris.

1986 Nomination aux Arts et Lettres, en février 1986 par le Ministre de la Culture. Melito quitte Paris pour s’installer à Angers où il continue à travailler. Vente à Drouot, en avril.

1987 Vente à Drouot, en septembre.

1988 Vente à Versailles, en avril.

1989 Exposition à la Galerie Municipale de Limoges. Exposition – Galerie Corot, à Limoges. Vente à Limoges en mai.

L’élan de la Liberté, à l’Est, va provoquer le déclic. Melito réalise une série de 10 collages sur le Mur de Berlin.

1990 Exposition à la 5ème Avenue, à Angers.

1991 Exposition au Salon de Peintures et Sculpture à Piégut en Périgord, Melito est invité d’honneur.

1992 Melito réalise une série de 8 collages afin de réaliser une assiette en série limitée. Exposition à la Galerie l’Atelier, à Angers.

1994 Décès de MELITO le 14 mai à Angers.